L’Histoire du Wakeboard

Quels sont les origines du Wakeboard? Et quels sont les inventeurs de ce sport? Il n’y a pas de réponse claire et précise parce que cette discipline provient de différents sports à différentes époques et parcequ’il est devenu ce qu’il est gràce à des personnes créatives repoussant toujours les limites. Ils sont, cependant, très peu à se démarquer dans la jeune histoire de ce sport.

Si vous avez déjà essayé d’imaginer d’où vient ce sport. Le surf vous viendra probablement assez facilement à l’esprit. Le wakeboard, en fait, ne provient qu’en partie du surf. La forme la plus primitive de ce sport doit provenir certainement des surfers qui se faisaient remorquer jusqu’à une grosse vague qu’il n’aurait pu attraper en pagayant par eux- même. Pensez à « Endless Summer II« . Tony Finn, une figure proéminente du wakeboard, avec un passé de surfer, développa le Skurfer dans le début des années 80. Avec son partenaire Joey Hamilton, ils commencèrent la production en masse de skurfers pour Skurfers Inc. Beaucoup plus épais que les wakeboard d’aujourd’hui, ces planches ressemblaient plus à des planches de surf de petites tailles modifiées. Les premiers modèles n’avaient pas de straps (attaches), qui pouvaient être éventuellement ajoutés pour donner au rider plus de liberté pour éffectuer des tricks plus complexes.

A travers les années 80, les « boards » (planches) continuaient à s’améliorer, et de plus en plus de riders montaie,t dessus. Ce sport etait nommé à l’époque « skurf » ou « skiboard ». Dans les années 90, ESPN a retransmis les premiers championnat de skur, mais le nombre de spectateurs n’avaient pas encore explosé. Il y avait vraiment besoin de modifier les planches et les bateaux à vagues pour donner aux riders la liberté d’éffectuer des figures innovantes qui attireraient les spectateurs en masse. L’autre défaut de ce sport était que les premiers modèles était très difficiles à monter dessus, à cause de leur flottaison importante.

Un autre grand nom du sport qui aida le wakeboard à faire un grand pas en avant était Herb O’brien, connu pour son bon travail dans l’industrie du ski classique avec sa société – H.O. Sports. Aidé de certains des meilleurs shapers de surf de Hawaï, Herb aida a développé le premier wakeboard à flottaison neutre à compression moulé, le Hyperlite Pro. Cette board est partiellement responsable de l’enorme croissance de ce sport. Cela était aussi du à celui qui ridait avec. On se souvient encore des photos terribles de Darin Shapiro qui sautait haut derrière un hélicoptère. Beaucoup d’enfants ont révé d’aller aussi haut que Darin.

Les planches ont continué de s’améliorer à travers les décennies, et le nombre de société qui ont éssayé d’attraper ce marché fleurissant était incroyable. Neptune et Connely était certaines de ces companies pionnère à succès. Les boards n’étaient pas plus fines, elles avaient des cares plus pointues et des « phasers » (des petites cavités arrondies sur le dessous de la planche) pour donner une meilleure sensation de glisse et des attérissages plus faciles. La forme des planches elles mêmes à évoluer – allant d’une forme de planche de surf à une forme asymétrique, ainsi ces riders pourraient rider à la fois regular et fakie et effectuer les mêmes figures.

Jimmy Redmon, qui est responsable de beaucoup de règles et règlements du sport, a fondé un corps régissant pour le wakeboard en 1990 connu comme the « World Wakeboard Association ». Il a aussi développé beaucoup de bonnes planches pour Liquid Force, et a aussi aidé le wakeboard dans les X-Games.

A l’origine en tant que part du Pro Water Ski Tour, le wakeboard a fait ses debuts en 1992 quand World Sports & Marketing, un promoteur de sports et organisateur d’évènement basé en Floride, commença à créer des compétitions de pro wakeboard. Ces évènements sont montré sur ESPN et aussi sur ESPN2, ce qui donna une exposition médiatique énorme à ce sport. Maintenant, le sport commencait à être connu en tant que « wakeboard », avec l’arrivée du Wake Boarding Magazine en Avril 1993 – bien que leur était à l’époque « le mot dans le kneeboard et le skiboard ». Le Pro Wakeboard Tour s’est libérédu format traditionnel en 3 étapes et continue de grandir et de dechanger chaque année. Pour les amateurs, ils y a des milliers de tournois improvisés à travers le monde pour donner aux riders de tous les niveaux une chance de montrer leur talents dans le cadre d’une compétition. Les ESPN X-Games 1996 exposa le wakeboard à des millions de télespectateurs à travers le pays pour la première fois.

Tony Finn continue d’être une des personne les plus influentes dans le sport. Il est l’un des co-propriétaire de Liquid Force Wakeboards, l’inventeur du Skylon originel, le co-propriétaire du Wakeboard Camp dans Claremont en Floride et éffectua la plus part des commentaire sur les évenement télevisuels majeures.

Le champ des compétiteurs aujourd’hui inclut des wakeboarders ayant des expériences dans différents sports. Cependant, les riders qui tirent leurs influences des évènements de ski en 3 étapes, comme l’ancien champion des X-Games et du monde, Jeremy Kovak sont une espèce en voie de disparition. Beaucoup des board riders ont grandi dans des lacs sans aucune expérience du slalom, des figures, du saut ou du barefoot. Le wakeboard est plutôt une façon de s’exprimer. Il y a une place énorme pour l’innovation et la créativité. Ce melting-pot d’athlètes divers a créé un sport qui est excitant à regarder et encore plus fun à faire.

Les wakeboarders occasionnels couvrent toutes les tranches d’age et tous les niveaux. Cependant, les Pros sont généralement une population de jeunes allant de la dizaines d’années à la vingtaine. Le style et l’attitude sont avec du recul, similaire au skateboard et au roller en ligne mais en un peu plus confidentiel simplement parceque ce sport demande d’avoir plus qu’une planche ou des skis – il demande un bateau ( ou un teleski) pour les propulser en l’air. Pour que ce sport continue à grandir, les téléskis devront s’implanter à travers le monde , puisque c’est la seule façon accéssible pour beaucoup de gens d’aller sur l’eau sans débourser beaucoup d’argent.

Le wakeboard, comme tout les sports extremes, est un style de vie et pas seulement un sport. Il continurra à évoluer et continuera à grandir. Avec le wakeskate qui est maintenant clairement installé (il a mainteneant sa propre catégorie sur le Pro Wakeboard Tour) les sliders et les kickers sont devenu une partie incontournable de l’évènement. On nepeut qu’imaginer quelle sera la prochaine percée.

Comments are closed.